Blog
4 raisons objectives qui plaident pour une modernisation
Accueil Actualités Produits

4 raisons objectives qui plaident pour une modernisation

Des interrogations légitimes

Qu’est-ce qui pousse nombre d’entreprises à remplacer des applications dans lesquelles elles ont investi des dizaines d’années homme de leurs équipes I.T., qui a priori réalisent tous les services attendus et, de plus, couvrent parfaitement les spécificités maison ?

Le remplacement de l’IBM i, pourtant au cœur de l’applicatif métier, est souvent lié à des difficultés qui paraissent insurmontables :

 

    • Les équipes de développement approchent de la retraite et risquent de partir avec leurs connaissances et leur expertise.
    • Les applications peu documentées et le modèle relationnel de la base de données inexistant, rendent les évolutions et les maintenances complexes.
    • Les langages utilisés, parfois considérés comme obsolètes par les développeurs du monde Open-Source, affectent l’attractivité de la plate-forme.
    • Le business requiert de nouvelles fonctionnalités (web – BI – sécurité), perçues comme complexes à mettre en œuvre, du fait des expertises nécessaires (passage à SQL, conversion en RPG Free Form, transformation en HTML et CSS…).
    • Certains utilisateurs ont le sentiment de travailler sur des écrans d’un autre âge : la perception de la performance globale est biaisée par l’interface.

 

Ces difficultés avérées et une méconnaissance des capacités réelles d’évolution de la plate-forme, amènent naturellement les entreprises à se poser la question du remplacement de la plate-forme IBM i.

Quelle est la réalité d’un projet de remplacement et existe-t-il des alternatives ?

Le remplacement de l’IBM i par un ERP a été implémenté par de nombreuses entreprises, parfois avec succès. Cependant, nombre de ces projets se sont malheureusement soldés par des échecs.

Au niveau macro on sait que 19% des projets IT échouent totalement, que plus de 50% s’avèrent hors délais et budget, et que ces difficultés augmentent avec la taille et la complexité du projet (Rapport Chaos – Standish Group 2015 – étude sur 50 000 projets IT à travers le monde).

Depuis quelques années, nous rencontrons des entreprises de plus en plus nombreuses qui, après avoir travaillé au remplacement de leurs applications, font marche arrière (malgré les investissements considérables réalisés en termes financiers et humains).

Dans ce cas elles reconsidèrent le système existant avec un prisme différent : la valeur qu’il apporte et la perspective de le transformer pour le moderniser.

Voici 4 bonnes raisons objectives de moderniser :

1. L’IBM i apporte le meilleur ROI.

Ce sont ses utilisateurs qui le disent à 92.8%*. Année après année, en comparaison avec d’autres plateformes, les utilisateurs de l’IBM i continuent à le positionner en haut du classement. Si on ajoute à cela que 72% des répondants de l’étude travaillent dans des environnements hétérogènes, cette comparaison en devient d’autant plus crédible.

Peu victime d’attaques et de virus, stable et performant, la longévité de l’IBM i qui a fêté en 2018 ses 30 ans, est aussi une preuve de sa compétitivité.

Enfin, la Roadmap à 10 ans de l’IBM i, publiée par IBM Rochester, promet de beaux jours et de belles évolutions à la plateforme, aujourd’hui utilisée par plus de 150.000 entreprises dans plus de 115 pays à travers le Monde. Une garantie supplémentaire de sa pérennité.

2. Les applications sur l’IBM i portent vos processus métier.

Sur l’IBM i, en moyenne 70.1 % des applications sont développées en interne*.

Qu’il s’agisse de mutuelles, d’assurances, de sociétés de distribution, de transport, de banques, d’industriels…au fil des années, les clients IBM i ont développé au cœur de l’applicatif de nombreuses fonctionnalités standard, mais aussi des fonctionnalités spécifiques issues du « métier » et qui constituent leur avantage concurrentiel.

Le passage à un outil du marché sera compliqué, fastidieux et ne permettra en aucun cas d’atteindre la finesse de tous ces développements ad hoc; sauf à redévelopper des spécifiques autour d’un outil propriétaire, complexes à intégrer, à maintenir dans le temps et à budgéter dès le départ. Il semble en effet difficile d’identifier intégralement ces futures adaptations lors de la constitution du cahier des charges, puisque la documentation du système actuel est parfois incomplète du fait de nombreuses spécificités.

3. Un remplacement est dix fois plus cher qu’une modernisation.

L’investissement dans un nouveau système est une nouvelle dépense, et les dépassements liés au spécifique ne sont qu’une partie des coûts masqués.

Le coût d’un nouveau système, le temps à y consacrer et les risques inhérents d’un tel projet sont à mettre en perspective du temps nécessaire pour apporter plus de fluidité, de fonctionnalités et de compétitivité au système actuel.

En restructurant, documentant et capitalisant sur le système existant, le risque d’échec est nul car le processus est progressif, sans bascule ni révolution.

Le gain de temps sur un projet de modernisation, plus court et moins intrusif, favorisera un meilleur time to market de l’innovation, préservera les fonctionnalités existantes, et réduira considérablement la résistance au changement des utilisateurs.

4. Il existe des solutions expertes pour auditer, documenter et moderniser.

Ces solutions sont le fruit du travail d’ Editeurs qui ont anticipé les mutations évoquées précédemment. Ils reconnaissent la stabilité et la puissance de l’environnement IBM i et de la plateforme Power d’IBM et ont conscience de la valeur que représente pour les entreprises leur patrimoine informatique.

Nombreuses, ces solutions adressent la modernisation des interfaces, des applications, des bases de données, la mise en place du DevOps ou encore la sécurité.Le plus souvent non intrusives, elles apportent une compréhension partagée de l’existant, en simplifient la maintenance et ouvrent la porte aux évolutions majeures, jalon de la transformation digitale du système.

 

L’originalité de l’approche d’Itheis sur ce marché de la modernisation réside dans sa position d’intégrateur. Nous accompagnons nos clients depuis le diagnostic de leur système, l’étude de leur besoin jusqu’à la mise en œuvre des solutions adaptées à leur contexte. Notre offre est constituée de plusieurs solutions de transformation jugées les plus performantes au niveau mondial (Best of Breed), et qui adressent spécifiquement chaque besoin.

Notre expérience de ce type de projet nous  permet de vous accompagner dans son implémentation, ou même de le réaliser pour vous, laissant ainsi vos équipes se concentrer sur vos besoins métiers.

Besoin de plus d’éléments pour être convaincus ?

Vous menez une réflexion, de remplacement de votre applicatif ?

Ne passez pas à côté d’un diagnostic de votre patrimoine applicatif et d’une évaluation de sa transformation.

Vous disposerez alors des éléments objectifs pour conforter vos décisions.

 

* Etude 2018 de la société Help Systems auprès de 650 utilisateurs IBM i dans le monde. L’intégralité des résultats ici : https://www.helpsystems.com/fr/ressources/guides/etude-de-marche-ibm-i